Cette fois-ci c'est sûr : il se passe des choses étranges dans ce petit village, et nos deux inoffensives jeunes filles, Rena et Mion, n'y sont sans doute pas pour rien.Oui Keiichi, tu peux commencer à flipper sérieusement L'ambiance de plus en plus malsaine et leur comportement de plus en plus étrange ne laisse plus place au doute pour Keiichi qui craint pour sa vie ... mais n'a pas l'intention de se laisser faire ! Qui sera le plus fort à ce petit jeu ?

L'avantage quand on ne se donne que 4 épisodes pour raconter l'histoire et la conclure, c'est qu'on a pas le temps de s'égarer, il faut mettre en avant l'essentiel et on n'a pas le temps de laisser le spectateur s'ennuyer. De ce point de vue, Higurashi fait fort : c'est précis, net et sans bavure (enfin sans bavure ... le sang ça gicle un peu ^_^). Le déroulement de l'intrigue reste toujours facile à suivre sans être trop simpliste, quitte à laisser certains détails dans l'ombre.

C'est pas joli joli ça, Rena-chanEt justement, il y en a un certain nombre, des détails passés sous silence au bout de ces 4 épisodes ! A commencer par l'étrange comportement des jeunes filles qui semble parfois relever de la schyzophrénie, mais aussi celui de Keiichi qui n'est pas toujours très net. Paranoïa, manipulation, coup monté, ... malédiction ? Je m'arrête là dans mes spéculations sinon je vais finir par spoiler l'histoire. C'est peut-être mon esprit malade qui a des hallucinations mais j'ai bien l'impression qu'on nous cache encore des choses, j'espère que les épisodes suivants apporteront un peu de lumière là-dessus (et SVP pas de spoiler dans les commentaires, je veux découvrir moi-même si je me trompe dans mes spéculations ^_^)